SOMMAIRE :


Accueil | Faune et flore | Culture | Photos | Vidéos | Chiffres | Gastronomie | Géographie | Auteur | Contacts





Végétation du Baïkal



La nature est généreuse envers le Baïkal. Une ceinture de forêts de conifères agrémente les chaînes de montagnes côtières, créant un paysage d'une beauté surprenante et donnant abri aux animaux et oiseaux qui les peuplent. La taïga fait la fierté du Baïkal. Une verdure claire de mélèzes, bouleaux, peupliers et aulnes occupe la zone inférieure et recouvre les pentes des montagnes. Plus haut, elle cède la place aux bois sombres des conifères - cèdres, épicéas, sapins. La limite des forêts dans la montagne se situe entre 1500 et 1800 mètres au-dessus du niveau de la mer. Plus haut encore, les pentes sont couvertes de broussailles impénéetrables de cèdres rampants au travers des entrelacements desquels seuls quelques sentiers d'ours se fraient un passage. Cette ceinture de cèdres rachitiques (Pinus pumila Reg) fait entre 100 et 200 m au plus. Il s'agit d'une espèce de conifère. Les botanistes hesitent à la classer comme arbre ou comme buisson. Pourquoi ? Cette espece ressemble beaucoup à un arbre, mais elle ne possède pas un tronc unique mais bien plusieurs et se ramifie des la racine ; par ailleurs, sa taille est moindre que celle du cèdre sibérien. Ses pommes aussi sont 3 à 4 fois plus petites, mais les pignons renferment plus d'huile végétale. Plus haut encore, en pente douce, s'étendent les prés alpins garnis de bouquets de fleurs éparpillés et, enfin, les sommets enneigés.



À la différence des jeunes forêts européennes, la taïga baïkalienne est peuplée d'arbres âgés de plus de 500 et 600 ans, voire 800. C'est uniquement ici que les forêts de pins sont largement répandues. Leur élément constitutif principal est représenté par le fameux pin Angarskaya. Il n'a pas d'équivalent pour l'exploitation industrielle. Dans les sous-bois des forêts de pins on peut découvrir des parterres regorgeant d'airelles rouges et sur les pentes des monts, d'épaisses broussailles de fougères.

Des forêts d'essences variées (pins, bouleaux, bouleaux trembles) sont également très répandues. Elles apparaissent à la suite d'un bouleversement dans la vie de la forêt de pins (incendie, fortes pluies, maladies), et ne constituent qu'une étape sur le chemin de la regénération de celle-ci. Le pin, en effet, plus grand et plus envahissant que les autres essences, finit par reprendre toute la surface.







Les forêts de bois précieux en Baïkalie sont les « kédratchi », ou forêts de cèdres. Les principales régions d'exploitations forestières sont situées à l'est du plateau de Sibérie Centrale.



Hormis la Taïga, d'autres types de végétations existent comme la steppe, la haute montagne, les prés et les marais. La flore des montagnes est riche en plantes décoratives hautes en couleurs comme par exemple "vodosbory", Aquilegia (Lat.), "goretchavki", Gentiana (Lat.), "fialki", Viola (Lat.), "jarki", fleurs vivaces et herbes médicinales.



Les prés sont sujets aux inondations car situés dans des vallées où coulent de petites ou grandes rivières, en général près des bourgs et des villages.

Les marécages en Baïkalie se situent dans des régions froides, au pied de massifs montagneux. Ils regorgent de canneberges et de groseilles.



---------------------------------------------------
Synthèse et traduction par © Pavel Ageychenko




Haut de page



Accueil | Faune et flore | Culture | Photos | Vidéos | Chiffres | Gastronomie | Géographie | Auteur | Contacts

© www.lacbaikal.org - Site du Lac Baïkal | Voir plan du site
Ce site est la propriété de l'agence de voyage en Russie BaikalNature SARL, tour opérateur russe implanté à Irkoutsk, spéciliste de voyages d'aventure et de découverte en Sibérie Orientale.

Voyagez sur le lac Baïkal en compagnie de nos guides francophones expérimentés! Découvrez tous nos voyages au lac Baikal sur le site de l'agence www.BaikalNature.fr