SOMMAIRE :


Accueil | Faune et flore | Culture | Photos | Vidéos | Chiffres | Gastronomie | Géographie | Auteur | Contacts





Phoque du Baïkal, le Nerpa - énigme du lac



Le Nerpa est le seul phoque d'eau douce au monde. Il occupe tout le bassin du lac, mais surtout les parties nord et centrale. Très curieux, le Nerpa approche parfois assez près les bateaux à la dérive, quand le moteur est à l'arrêt, et les observe longuement en flottant à la surface. Selon les estimations des spécialistes, on recense actuellement environ 200 000 spécimens (données 2002). Aujourd'hui encore les chercheurs émettent des hypothêses différentes sur son apparition dans le Baïkal. Selon les uns, il serait le descendant d'espèces qui peuplèrent au Tertiaire la mer intérieure disparue depuis des milliers d'années. Selon les autres, il s'agirait d'un vestige de la faune d'eau douce de l'Asie du Nord du début du Tertiaire; une explication équivalente tente de justifier l'apparition du corégone dans ce lac. Et pourtant, la majorité d'entre eux se rallient à l'avis de I.D. Tcherski (1845-1892, savant, grand explorateur du Baïkal et de la Sibérie) qui avait suivi le cours des fleuves reliant le sud de la Sibérie à l'Océan Arctique (Océan - Iénissei - Angara - Baïkal). La plus importante communauté de Nerpas vit sur les côtes des îles Ouchkani au mois de juin. Au coucher de soleil les nerpas reviennent en nombre vers les îles. Selon les chercheurs, le nombre d'individus au sein de la colonie Ouchkani se situe aux environs de 2000 et reste inchangé depuis 1934.












Le nerpa se nourrit de poissons que l'homme ne pêche pas (entre autres le golomianka et le chabot). En un an il en consomme près d'une tonne. Pour trouver sa nourriture, le nerpa plonge jusqu'à une profondeur de 200 m et reste 20 a 25 minutes sous l'eau. Le mâle pese de 130 à 150 kg et peut atteindre jusqu'à 1,80 mètre de long ; la femelle est plus petite. Dans l'eau, le nerpa peut atteindre la vitesse de 20 à 25 Km/h. Et il vit jusqu'à 55-56 ans.

Le nerpa met au monde ses petits à même la glace dans son repaire de neige. La majorité de petits nerpas naissent à la mi-mars. Leur fourrure est de couleur blanche, ce qui leur permet de passer inaperçu sur la neige. Les bouriates appellent le jeune nerpa le « khoubounok ».

Il est chassé - mais de moins en moins - pour sa viande, sa graisse et sa fourrure. La fourrure est utilisée pour la fabrication de « chapkas », bonnets de formes diverses et de ski de chasseurs. Sa chair sert de nourriture, ses nageoires cuites à l'eau sont considérées comme des friandises ! La chair des jeunes « khoubounoks » est particulièrement savoureuse. Elle n'a pas d'odeur de poisson mais ressemble plutôt à du poulet. Le foie de nerpa est riche en vitamines.

Autrefois on utilisait la graisse du Nerpa pour la tannerie et la savonnerie. Les autochtones apprecient cette graisse pour ses propriétés curatives et l'utilisent pour le traitement des maladies pulmonaires ainsi que pour les ulcères de l'estomac.



---------------------------------------------------
Synthèse et traduction par © Pavel Ageychenko




Haut de page



Accueil | Faune et flore | Culture | Photos | Vidéos | Chiffres | Gastronomie | Géographie | Auteur | Contacts

© www.lacbaikal.org - Site du Lac Baïkal | Voir plan du site
Ce site est la propriété de l'agence de voyage en Russie BaikalNature SARL, tour opérateur russe implanté à Irkoutsk, spéciliste de voyages d'aventure et de découverte en Sibérie Orientale.

Voyagez sur le lac Baïkal en compagnie de nos guides francophones expérimentés! Découvrez tous nos voyages au lac Baikal sur le site de l'agence www.BaikalNature.fr